Narona > Vid > Metkovic > Dalmacija > Croatia

HOME

Vid

             La situation géographique de l’agglomération est de 43°04 de latitude nord et de 17° 37 de longitude est.

            Vid se trouve à 3 kilomètres au nord-ouest de Metkovic, le long de la route qui va de Metkovic en direction de Ljubuski en Bosnie-Herzégovine. Il est né sur les ruines de l’antique Narona.  Le village contourne une petite colline, et est entouré de la rivière Norin (les gens l’appelle Norilj), elle prend sa source à Prud dans une source souterraine et se jette dans la Neretva à Kula Norinska. Du coté sud, sur la partie ouest et la partie est, se trouve « l’empire » des joncs et des roseaux. Une partie de ce marais est transformé et est utilisé comme terres agricoles. Le terme de Norin est employé depuis 1397 (a lo pareco di Norin- Jiricek, Handelstrassen, str. 79. bilj. 200). Deux ans plus tard en 1399, on cite pour la première fois Prud et la colline Jasenica au dessus de Prud dans la plainte de Dubrovnik contre madame Vlada et ses fils Jurja et Vukica de la famille Radivojevic (Spomenici srpski I. str. 20).

            Après le déclin de Narona, durant le 7ième siècle, on ne trouve plus de traces écrites de la continuité de l’habitat en ces lieux, on suppose que le village reçoit son nom de l’église Saint Vid dès le 14ième siècle (iz rada R. Jurica izasao u izdanju HAD- a sv 22, 2003. godine, str 336.)  Elle est souvent citée dans diverses sources historiques. L’église a été fouillée archéologiquement et ensuite entièrement restaurée, il y a quelques années. La découverte, proche de l’église, la plus connue est un baptistère du 5ième siècle, début de la christianisation, avec exceptionnellement sauf gardée, la « baignoire » octogonale.

            Territorialement, le village appartient à l’entité de Metkovic et à la province de Dubrovnik. D’après le dernier recensement en 2001, Vid compte 779 habitants et est le plus gros village de l’entité.

            D’après la hiérarchie de l’Eglise, Vid est une paroisse qui englobe les villages de : Vid, Prud, Dragovija, Podgrede i Ogradj.

            Prud est le deuxième patelin de la paroisse et se trouve à 2 km nord-ouest, à la source de la rivière Norin.

 

            Patrimoine

            Le village est riche de découvertes archéologiques, certaines d’entre elles, comme la tête de l’impératrice Livia et les casques dorés enrichissent, aujourd’hui, les musées les plus réputés au monde. En 1930, s’est crée à Vid le plus vieux comité archéologique de Croatie : « NARONA-drustvo za istrazivanje narodne povijesti u Vidu ».  Voir page info. Actuellement, un musée est construit sur l’emplacement de l’ancien forum au centre du village. Le projet est sous tutelle du Ministère de la Culture de la République de Croatie. Pour l’instant, à Vid, existe une collection archéologique intégrée à l’école primaire, de nombreuses trouvailles y sont exposées.

            En plus des vestiges de Narona, Vid est connue pour ses excellents restaurants et leurs spécialités gastronomiques régionales : le « brudet » d’anguilles et de grenouilles. Dans le village, aujourd’hui existent plusieurs restaurants réputés comme " Djudja&Mate", "Narona", "Vid", "Kod rodjaka". Dans le village existe aussi deux magasins où l’on trouve de tout, un café-bar "Zavala"  et la Poste.

            Vid est aussi connue pour posséder le plus grand monument de bronze de Croatie, le monument Knez Domagoj (dirigeant croate du 10ième siècle), inauguré le 13 juin 1997, lors d’une cérémonie présidée par le premier Président de la république de Croatie, le dr. Franjo Tujman. Le monument se trouve sur la pointe de la colline (58 m au dessus du niveau de la mer), à coté de l’église Sainte Vierge des Neiges, protectrice du village. L’église a été conçue par l’architecte danois Ejnar Dyggve en 1932 dans le style sacré du Moyen Age croate.

La grande fête traditionnelle du village, le 5 août, est le jour de la Vierge des Neiges, patronne de Vid.

            Au village existe plusieurs associations : « l’association des barques », « l’association des joyeuses confréries de la population de Vid » qui organisent les festivités de carnaval, « l’association des pensionnés », « l’association des couples unis » (à condition que l’homme et la femme soient de Vid).

            La paroisse de Vid édite  « List Zupe Gospe Snijezne »  qui sort deux fois par an et qui évoque le passé, parle de l’actualité  de la paroisse et apporte les animations du moment. En 1857, la scolarité a débuté à Vid. Elle était sous la direction du Curé de l’époque ; l’abbé Nikola Vezic. Sur la colline, coté nord du cimetière se trouve le funérarium, construit en 2005 pour rencontrer les nécessités des paroissiens.

 

Vid-Visites conseillées

 

 
     
 

prilagoðeno rezoluciji 1024*768